Stanislas Cotton

Auteur dramatique, romancier et parolier

ET DANS LE TROU DE MON COEUR, LE MONDE ENTIER
éditions Lansman
par la Compagnie Euphoric mouvance
Mise en scène Bruno Bonjean
avec Gauthier Boxebeld, Emma Gamet, Grégoire Gougeon, Lisa Hours, Nicolas Luboz, Laura Segré, Béatrice Venet
Le 21 novembre à 19h30
LE PAVILLON
28, Avenue Paul-Vaillant-Couturier
93230 Romainville
Réservations : 0149155653
LE PETIT BOUCHER
éditions Lansman
par la Compagnie L’Esprit de la forge
Mise en scène Agnès Renaud,
avec Marion Bottolier
Le 21 novembre à 14h30 et 19h30
Le 22 novembre à 19h30
Le 23 novembre à 19h30
LE CELLIER
4 bis rue de Mars
51100 Reims
Réservations : 0651082799 – info@compagnie-espritdelaforge.com
Teaser

 

 

 

 

 

 

 

 


!!! Mes deux premiers romans
« La Compagnie de l’éphémère » et « La moitié du jour, il fait nuit »
sont aujourd’hui disponibles au format numérique et lisibles sur eBooks, Kobo et Kindle !!!

——————————————————————————————————————————————————-
Numériser 1

Pour en savoir plus…

Et encore plus…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Je considère que l’écriture du théâtre est d’utilité publique, car elle sonde, elle questionne, elle explore les heurs et les malheurs de nos sociétés. Elle est le lieu du débat, de la confrontation, la scène où s’expose les enjeux qui gouvernent nos vies, où se révèle la complexité de nos natures d’êtres humains. Ce regard des hommes sur les hommes nous éclaire, il nous aide à penser et à grandir, il doit être, par la poésie, le privilège du plus grand nombre, car la poésie laisse à chacun de nous, la liberté de la comprendre et de l’interpréter, quelle que soit l’étendue de nos connaissances.   

L’écriture est pour moi un acte de jouïsive indiscipline. À quoi bon l’ordre si l’on ne peut lui faire goûter un peu d’anarchie, pourquoi édicter des règles si l’on ne peut leur botter les fesses, à quoi bon nous choisir des chefs si l’on ne peut les faire vaciller, au moins virtuellement, sur leur piédestal. 

En fait, je ne sais rien, je ne sais rien du tout, mais la joie, la joie je la cherche, elle est là, tout près, et nous le savons si peu.

S.C.

IMG_0963Ter